On A Été Reçus Comme Des Rois

=> Les cliniques à bas coût ne manquent pas en Hongrie. Pourquoi avoir choisi Kreativ Dental ?

Alain : Parce qu’ils prennent les devants. Le 10 novembre, on parcourait les sites histoire de comparer les services. Le jour-même, M. Onody a répondu à notre mail. Il a non seulement été le plus rapide, mais aussi le plus sympathique. Nous avons obtenu un rendez-vous commun avant Noël. Inespéré.

Carole : Le prix a aussi joué en leur faveur. En Suisse, c’était 23 000 CHF (≈ 19000 €) pour nous deux. Après les radios et les devis gratuits, la facture Kreativ s’élève à 11 000 €. Plutôt intéressant.

=> Quel traitement suivez-vous ?

Alain : Je traîne un appareillage défectueux depuis cinq ans. Je viens remplacer quatre couronnes et deux ponts à gauche ainsi que deux couronnes, un point et une carie embêtante à droite. Le médecin a diagnostiqué une infection supplémentaire. Je devrais être sorti d’affaire d’ici neuf mois.

Carole : J’ai des problèmes de gencive à régler d’urgence. Et aussi un ou deux bridges à faire installer. Cinq jours ouvrables et fini, m’a dit le dentiste. Chez nous, ça aurait pris des mois, voire des années !

=> Comment avez-vous été reçus à Budapest ?

Alain : Comme des rois. A notre atterrissage, un gentil SMS nous souhaitait la bienvenue à Budapest. Une Mercedes et son conducteur spécialement affrétés par la clinique nous ont amenés devant l’appartement du centre-ville que nous avons loué pour nos deux semaines de séjour. Très appréciable.

Carole : Kreativ Dental nous a fourni une carte de transport (offre abandonnée depuis, ndlr), ce qui est vraiment pratique. Entre les rendez-vous, on a pu jouer aux touristes sur la place des Héros, les quais du Danube, ou au château de Buda.

=> Que pensez-vous de la clinique en elle-même ?

Alain : Elle est ultramoderne, comme nous l’avions déjà remarqué lors de la visite virtuelle proposée sur le site internet. Le matériel médical, les cabinets ou bien encore les tables d’opération, par exemple, sont à la pointe de la technologie. Kreativ Dental n’a pas à rougir face à une clinique suisse.

Carole : Il y a toujours quelqu’un pour nous guider. Que ce soit M. Onody au téléphone, Tünde l’interprète traduisant mot à mot les explications du dentiste, ou les réceptionnistes, l’équipe fait le job.

=> Aucun regret, donc ?

Alain : Aucun. Nous avons certes été tentés par des offres encore plus alléchantes en termes de tarifs, mais la qualité était notre priorité, quitte à augmenter légèrement le budget escompté. Néanmoins, nous allons bénéficier de soins dentaires importants sans trop casser notre tirelire. C’est le principal.

Carole : Pareil que mon époux. Quand on nous a annoncé le prix du traitement en Suisse, j’en suis tombée à la renverse tellement c’était démesuré. Au moins, ici, on sera vite débarrassés de nos soucis.